TRUCS ET ASTUCES DU SPIRITISME

TRUCS ET ASTUCES DU SPIRITISME


Il est très curieux de constater qu'au 19ième siècle, la plupart des médiums provenait du music-hall où ils avaient tentés, en vain, de faire une carrière d'illusionniste où les rares places étaient chères. Houdini, le célèbre magicien, fut toute sa vie un adversaire coriace du spiritisme. Souvent, il dénonça les supercheries spirites en faisant par-là oeuvre de salubrité publique. Car, inévitablement, on ne peut aborder le spiritisme sans parler d'illusionnisme (comme avec la parapsychologie d'ailleurs). Trop de trucages en spiritisme ont en effet été réalisés avec l'aide de tours de magie souvent très simples. L'imagination des médiums n'avaient aucune limite quand il s'agissait de berner les participants. Ceci explique pourquoi tant de brillants intellectuels et de vénérables scientifiques se soient laissés convaincre de la réalité des faits spirites. L'exemple le plus frappant de telles manipulations se déroula dans les années 1860. Les frères Davenport avaient mis au point une armoire spirite. Ils se faisaient attachés à l'intérieur de cette armoire et faisaient appel aux esprits. Le public, qui avait payé le prix fort pour assister à ces phénomènes, pouvaient alors entendre le son d'instruments de musique sortant de l'armoire spirite. Ils furent cependant démasqués. Quelques années plus tard, le grand astrophysicien Zollner écrivit un ouvrage où il expliquait les phénomènes spirites par la quatrième dimension. Il avait été très impressionné par les capacités du médium américain Slade qui était capable de capter des messages spirites sur des ardoises. Slade fut finalement trainé devant un tribunal où il fut démasqué par un illusionniste connu : John Nevil Maskelyne.
Nous ne dévoilerons pas ici les grandes astuces des spirites pour ne pas malmener nos amis illusionnistes. Il faut cependant savoir que les fabricants d'accessoires de magie proposent tout ce qu'il faut pour organiser de diaboliques séances de spiritisme. Citons par exemple de minuscules projecteurs capables de projeter de menaçants fantômes, des accessoires capables de faire léviter une personne sur une chaise ou encore des guéridons télécommandés. Mais même sans ces trucs fort coûteux (qui ne devraient être employés que par des professionnels de la magie dans l'exercice de leur noble art), il était facile d'organiser une séance de spiritisme truquée. Un simple tige de métal (ou de bois) cachée dans la manche du médium et ensuite placée astucieusement sous une table permettait de faire la faire bouger d'un simple coup de poignet. Les séances de spiritisme devant se faire dans la plus grande obscurité, la présence d'un complice entièrement habillé en noir est bien utile pour provoquer divers phénomènes. Les vêtements des médiums recèlent souvent divers objets qu'ils peuvent saisir à n'importe quel moment (clochette,...). La liste des trucs qui peuvent être utilisés est longue.
Aujourd'hui, les séances de tables tournantes avec appritions d'ectoplasmes sont en voie de disparition. Il est cependant facile de démontrer que les esprits ne sont pour rien dans le mouvement de la table. Il suffit de placer sous les doigts des participants une feuille de papier très fine. Si les médiums appuient, consciemment ou inconsciemment, sur la table le feuille se déformera. C'est un test très simple à réaliser. Beaucoup de jeunes gens se livrent à la version moderne du "oui-ja". La planchette est remplacée par un verre retourné sur lequel les participants posent un doigt. Sur la table se trouvent les lettres de l'alphabet. A une question posée, le verre se dirige vers les lettres en formant des messages d'outre-tombe. Il n'est pas rare que Satan lui-même daigne se manifester. Pas de mystère dans cette pratique cependant. Beaucoup de participants s'illusionnent eux-même en poussant inconsciemment sur le verre. D'autres utilisent cette méthode pour épater les copains et les filles en poussant volontairement sur le verre. Il existe ici également un moyen de contrôle fort simple. Il suffit de bander les yeux de participants. Le message des "esprits" devient alors incompréhensible... La pratique du "oui-ja" chez les jeunes est très dangeureuse pour leur santé mentale. Des adolescents terrorisés par ces séances ont déjà dû subir une hospitalisation psychiatrique. Plus grave encore. En novembre 1990, en Suisse, deux jeunes adolescentes se sont suicidées après avoir pris l'habitude de "jouer" au "verre parlant". Les affirmations des esprits étaient en effet terribles : ils prétendaient qu'elles n'atteindraient jamais l'âge de 18 ans...

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Jean-Paul 27/08/2011


Ce que tu nous présente est un passage malheureux de l'histoire du spiritisme. Et je comprends ta déception. De tous temps, il a existé des escrots qui ont profité de la crédulité des gens. A l'époque, cela était plus facile qu'à ce jour.
Depuis cette période, le spiritisme-antoinisme a été codifié. Le spiritisme est devenu une doctrine et donc une philosophie.
En ce qui concerne les médiums, il est à savoir qu'aucun des spirites et des antoinistes ne se font rémunérer. Leur enseignement est gratuit. Alors, comment berner des gens si l'argent n'a plus sa place dans le Temple. Il est vrai que certain "médiums", n'appartenant pas au Temples, se font rétribuer. Ils n'écoutent pas leur conscience et devant Dieu, que diront-ils ?!
Concernant la médiumnité des spirites, je t'invite en un Temple Spirite au sein duquel tu trouveras des hommes et des femmes qui te parleront de ton passé, mais surtout de ton avenir, et ce sans "oui-ja", sans guéridon, etc ...
Mais, peut-être, as-tu peur aussi?

Que Dieu te pardonne cette condamnation.

Jean-Paul

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site