La numérologie suite

"L’importance du jour, mois et année de naissance n’échappe pas à ceux qui connaissent les principes de la numérologie et surtout de l’astrologie.  

Le moment où l‘on prend pour la première fois son souffle, en toute autonomie, est conditionné par toutes sortes d’influences extérieures et de facteurs intérieurs déterminant le destin. "

l'accouplement de la numérologie avec l'astrologie porte un joli nom très recherché : l'astro-numérologie :  
"L’astrologie se rend compte par l’interprétation de la position des planètes; la numérologie apporte ses éléments d’information, par la connaissance des rythmes et des principales vibrations numérologiques qui se forment de 1 à 9, incluant les supérieures 11 et 22."
où l'on découvre un nouveau principe ignoré même des physiciens et des biologistes : "la vibration numérologique" :  
"Lorsqu’une personne vibre positivement, le nombre de la vibration de naissance fait ressortir le côté positif de sa nature intérieure. Si elle vibre négativement à une certaine période de sa vie, le sujet tendra alors à faire voir son côté plus négatif (défauts).

Associer l’interprétation des vibrations numérologiques connues aux planètes de notre système solaire et, aux signes du zodiaque permet ainsi une analyse approfondie et assez juste de l’ensemble du caractère."
Voilà, voilà, on dirait presque du Lacan en plus évaporé cependant...  

Muni de toutes ces précisions, peut-on nous expliquer pourquoi il y a correspondance entre chiffres et lettres ? Où et comment cela est-il apparu ?
Comment a-t-on vérifié ? De quelle nature est cette correspondance ? Quand, comment et par qui a été découverte la loi des "vibrations des nombres" ?
En tant que science, la numérologie a-t-elle été réfutée ?  
Si 1=1, comment démontrer que A=S ?
A toutes ces questions aucun numérologue n'est capable de répondre, il suffit d'affirmer : "La numérologie est la science des nombres" ou " Voici la clé des nombres et des tarots", une révélation transcendante et dogmatique en somme qu'on ne doit pas discuter.  

Que ce soit chez les astrologues ou les numérologues, tous passent par Pythagore, Platon, Jésus, St Augustin, Léonard de Vinci, Copernic, Galilée, Kepler, Pascal, Newton, Einstein et même Descartes. Tous ces grands esprits on prouvé qu'en additionnant les lettres de son nom et de sa date de naissance on obtenait l'âge du capitaine.


Les numérologues revendiquent l'objectivité de leur savoir parce que les nombres et les chiffres sont objectifs (contrairement aux mots), rien n'est plus faux.  

Les chiffres, les nombres et les calculs sont tels qu'ils sont parce que nous raisonnons en base 10 (base universellement reconnue de nos jours), mais ce ne fut pas toujours le cas.


Le seul exemple des babyloniens qui comptaient en base sexagésimale, suffit à faire tomber le beau château de cartes de l'universalité de la numérologie et à le réduire à la plus simple subjectivité humaine.

Imaginez que l'homme n'ait eu que 8 doigts (4+4) ou bien 12 (6+6) comme ce fut le cas pour des espèces de nos ancêtres dans la lignée évolutive : des scientifiques comme Shubin et Alberch ont montré que nos cinq doigts ne sont dus qu'à une mutation du processus d'apparition des doigts et qu'en conséquence il s'agit de contingence pure. La base dix n'aurait dans ce cas peut-être tout simplement jamais vu le jour.

Les calculs eurent été complètement différents, le beau "savoir", la belle "science" numérologique aurait été totalement biaisée, mais les pianistes eurent été peut-être plus grandioses encore !  

Les nombres, les mathématiques, ne sont qu'un des moyens que l'homme a inventé pour décrire la nature, les mathématiques sont un de ces langages internationaux. Les nombres, rappelons-le, ont été inventés "pour compter" mais ont parallèlement suscité des interprétations philosophiques et ésotériques, les mathématiques sont certainement la plus noble conquête des sciences.  

Par contre, lorsque les numérologues en viennent à en faire la clé de la connaissance des "vérités divines" et les mathématiques "des enveloppes visibles des êtres", nous nous apercevons que dans ce genre d'élucubrations les nombres perdent leur origine humaine pour devenir des elfes à part entière, ils nous échappent, ils décident de tous, ils sont transcendants.  
L'homme se réduit face à son invention, l'invention devient démiurge.  

Le nombre d'or que les numérologues vénèrent comme un astre, n'est rien d'autre que la mise en nombres d'un équilibre architectural bien agencé. C'est l'architecte qui fait naître le nombre d'or, pas l'inverse.  

Voyons un peu pour la date de naissance :
Vous êtes né le 26 juin 1969 cela donne : 2+6+6+1+9+6+9 = 39 = 3+9 = 12 = 1+2 = 3
votre nombre "numérologique" est 3.
Vous êtes né le 17 mars 1974 : 1+7+3+1+9+7+4= 32 = 3+2 = 5
votre nombre numérologique est 5.  
"A chaque nombre, un chemin de vie. Nombre horoscope qui permet de suivre le mieux la correspondance entre votre vie réelle et votre destinée elle-même déterminée par le premier nombre."


Ici aussi, le mois de janvier ne fut pas toujours le premier mois de l'année, juin ne fut pas toujours le sixième, mars était alors le premier mois de l'année, de même que le nombre de jours dans le mois n'était pas égal à celui que nous connaissons aujourd'hui, les mois étaient "lunaires" , combien de réformes et de calendriers au fil des siècles avec les calendriers Grecs (Athénien, Delphique, Corinthien, Thébain tous différents), Romain, Julien, Grégorien, Lunaire, Républicain et Hébraïque, y a-t-il fallut revoir le principe "universel et multimillénaire" de la numérologie suite à ces bouleversements du calendrier tout aussi subjectifs que les nombres ?  



Le problème ensuite se situe au niveau de l'interprétation de votre nombre numérologique car aucun consensus n'existe en la matière, en plus des différentes méthodes de numérologie selon les pratiquants, chaque numérologue à sa propre interprétation de votre nombre, de votre "vibration de naissance" et donc de votre destinée, personnalité, etc..  

Vérifiez-le vous même en lisant les magazines (souvent féminins) ayant un dossier sur la numérologie et en comparant les différentes "vibrations" relatives aux nombres. Evidemment cela fait un peu tache pour une science, imaginez un instant que la théorie de la gravitation ne soit pas identique partout sur terre ou bien que parfois 2+2=4, parfois 2+2=8 ou bien que 2+2=57 ! Newton aurait-il "inventé" une théorie gravitationnelle qui ne marche que localement pour sa contrée et à son époque ?  

Bref nous sommes bien ici en présence d'une pseudo-science, pour dire court : d'une charlatanerie qui rapporte, en effet rien n'est gratuit chez le numérologue, il faut souvent dégainer sa carte bleue, tout numérologue que l'on soit, on sait parfaitement compter ses sous, aucune réclamation n'est autorisée ni possible puisque non réfutable, ce ne sont pas des philanthropes, ce qui est bien dommage car combien de vies sauvées, combien de meurtres, d'accidents, de catastrophes pourraient être évités si ces gens avaient la bonté ne nous faire partager gratuitement leur savoir pour le bien de l'humanité au lieu de se cantonner aux amours, au travail, à l'argent et autre petits bobos de leurs clients, imaginez encore, puisque " la numérologie donne exactement le diagramme d’une vie humaine, depuis la naissance jusqu'à sa mort" que si un seul numérologue avait été généreux et quelque peu humaniste, nous aurions, grâce à la connaissance du nombre d'un Ben Laden, évité, sans doute aucun, 3000 morts environ. Quel gâchis n'est-ce-pas ?    

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site